Histoire médicale du vin

Franco France 27,00 € Franco tous pays 37,00 €
OU
Auteur(s) Pierre C. Lile
Présentation

AVANT PROPOS

Il existe actuellement tant en France qu’à l’étranger de très nombreuses histoires du vin, dont certaines, remarquables sont devenues par leur qualité, des ouvrages incontournables ; j’en ai référencé et utilisé certaines. À travers les âges, les unes envisagent en priorité l’aspect technique du vin : son origine : les cépages et leur culture, sa préparation, sa conservation, sa commercialisation ; d’autres privilégient l’histoire sociale et culturelle : les mythes, les fêtes, les saints-patrons, les confréries ; certains préfèrent se spécialiser dans l’histoire de tel ou tel vin, muscats ou champagnes, par exemple. Mais, dans toutes ces « sommes », il est rare de ne pas trouver mentionné, dans chaque civilisation même brièvement, le rôle médical du vin, ce qui déjà me semble-t-il est un indice de l’importance du sujet.

Or, mes lectures et mes travaux, dans le domaine de l’Histoire de la Médecine, m’ayant fait rencontrer le vin à plusieurs reprises, ma modeste ambition serait, dans cet essai, de développer cet aspect médical du vin et de montrer pourquoi et comment il fut, à chaque époque, l’auxiliaire précieux du médecin. Dans les différents chapitres, j’ai suivi l’ordre chronologique qui m’a paru le plus simple, sauf pour la Peste qui, ayant dévasté l’Europe durant près de cinq cents ans, a été évoqué séparément. L’Antiquité grecque et latine m’a retenu plus longtemps car c’est à ce moment que l’usage du vin en médecine s’est véritablement codifié pour devenir exemplaire. J’ai aussi préféré laisser la plus large part aux témoignages (dans l’orthographe de l’époque) des divers auteurs qui se sont intéressés au vin dans mon domaine, même si leurs similitudes les rendaient parfois répétitifs ; témoignages d’érudits et surtout de médecins, mais, n’oublions pas que jusqu’à la fin du XVIIIe siècle et parfois au delà, les médecins furent souvent et à la fois : alchimistes, philosophes, théologiens, botanistes, naturalistes, agronomes, géologues… et qu’ils firent toujours partie des « scientifiques » et des curieux de leur temps. Heureuse époque !

Deux chapitres peuvent prêter à controverse, celui du vinaigre et celui de l’eau-de-vie. J’ai considéré ces deux substances comme étant des « produits » élaborés exclusivement à partir du vin, comme « nées » du vin, comme elles l’ont été pendant plus d’un millénaire ; et je les ai étudiées toujours par rapport au vin : par exemple le vinaigre comme le premier grand remède contre la Peste ; l’eau-de-vie pour sa plus que curieuse indication dans la cure des maladies infectieuses, véritable mode baroque venue d’Angleterre à la fin du XVIIIe siècle. Par contre, je n’ai pas voulu faire l’histoire de l’alcool ni, corollaire obligé, celle de l’alcoolisme qui sont toutes les deux fort différentes de celle du vin et cantonnées principalement au XIXe siècle. Elles ont d’ailleurs fait plusieurs fois l’objet d’études spécialisées, notamment dans le domaine sociologique.

Un glossaire donnant des précisions sur la vie de tous les principaux personnages cités (signalé par le sigle *) terminera cet ouvrage.

J’espère que malgré toutes ses imperfections, il donnera envie au lecteur de s’intéresser davantage à ce couple si bien assorti, le Vin et l’Histoire de la Médecine.

Contenu

SOMMAIRE

Avant propos

Chapitre I - Du mythe à la thérapie

Chapitre II - Médecins, philosophes et encyclopédistes grecs et latins

  • Que représente le vin pour les médecins ?
  • Quels vins employait-on ?
  • Mode d’emploi du vin
  • Indications du vin
  • Contre indications du vin
  • Les méfaits du vin

Chapitre III - Le vin dans la médecine de l’Islam

Chapitre IV - Le monde médiéval

Chapitre V - Les temps modernes : de la Renaissance à la fin du XVIIIe siècle

Chapitre VI - La peste, le vinaigre et le vin

  • Le vinaigre
  • La Peste

Chapitre VII - Eau-de-vie, Esprit-de-vin et alcool

Chapitre VIII - Les paradoxes du XXe siècle

  • Glossaire
  • Monde Antique
  • Monde Médiéval
  • De la renaissance au XVIIIe siècle

Bibliographie

  • Sources grecques et latines
  • Repères bibliographiques
Nb pages 112
Année d'édition Non
Langue(s) Français
Autres versions disponibles Aucune
Récompenses Non
Franco France 27,00 €
Franco tous pays 37,00 €

160

AVANT PROPOS

Il existe actuellement tant en France qu’à l’étranger de très nombreuses histoires du vin, dont certaines, remarquables sont devenues par leur qualité, des ouvrages incontournables ; j’en ai référencé et utilisé certaines. À travers les âges, les unes envisagent en priorité l’aspect technique du vin : son origine : les cépages et leur culture, sa préparation, sa conservation, sa commercialisation ; d’autres privilégient l’histoire sociale et culturelle : les mythes, les fêtes, les saints-patrons, les confréries ; certains préfèrent se spécialiser dans l’histoire de tel ou tel vin, muscats ou champagnes, par exemple. Mais, dans toutes ces « sommes », il est rare de ne pas trouver mentionné, dans chaque civilisation même brièvement, le rôle médical du vin, ce qui déjà me semble-t-il est un indice de l’importance du sujet.

Or, mes lectures et mes travaux, dans le domaine de l’Histoire de la Médecine, m’ayant fait rencontrer le vin à plusieurs reprises, ma modeste ambition serait, dans cet essai, de développer cet aspect médical du vin et de montrer pourquoi et comment il fut, à chaque époque, l’auxiliaire précieux du médecin. Dans les différents chapitres, j’ai suivi l’ordre chronologique qui m’a paru le plus simple, sauf pour la Peste qui, ayant dévasté l’Europe durant près de cinq cents ans, a été évoqué séparément. L’Antiquité grecque et latine m’a retenu plus longtemps car c’est à ce moment que l’usage du vin en médecine s’est véritablement codifié pour devenir exemplaire. J’ai aussi préféré laisser la plus large part aux témoignages (dans l’orthographe de l’époque) des divers auteurs qui se sont intéressés au vin dans mon domaine, même si leurs similitudes les rendaient parfois répétitifs ; témoignages d’érudits et surtout de médecins, mais, n’oublions pas que jusqu’à la fin du XVIIIe siècle et parfois au delà, les médecins furent souvent et à la fois : alchimistes, philosophes, théologiens, botanistes, naturalistes, agronomes, géologues… et qu’ils firent toujours partie des « scientifiques » et des curieux de leur temps. Heureuse époque !

Deux chapitres peuvent prêter à controverse, celui du vinaigre et celui de l’eau-de-vie. J’ai considéré ces deux substances comme étant des « produits » élaborés exclusivement à partir du vin, comme « nées » du vin, comme elles l’ont été pendant plus d’un millénaire ; et je les ai étudiées toujours par rapport au vin : par exemple le vinaigre comme le premier grand remède contre la Peste ; l’eau-de-vie pour sa plus que curieuse indication dans la cure des maladies infectieuses, véritable mode baroque venue d’Angleterre à la fin du XVIIIe siècle. Par contre, je n’ai pas voulu faire l’histoire de l’alcool ni, corollaire obligé, celle de l’alcoolisme qui sont toutes les deux fort différentes de celle du vin et cantonnées principalement au XIXe siècle. Elles ont d’ailleurs fait plusieurs fois l’objet d’études spécialisées, notamment dans le domaine sociologique.

Un glossaire donnant des précisions sur la vie de tous les principaux personnages cités (signalé par le sigle *) terminera cet ouvrage.

J’espère que malgré toutes ses imperfections, il donnera envie au lecteur de s’intéresser davantage à ce couple si bien assorti, le Vin et l’Histoire de la Médecine.

SOMMAIRE

Avant propos

Chapitre I - Du mythe à la thérapie

Chapitre II - Médecins, philosophes et encyclopédistes grecs et latins

  • Que représente le vin pour les médecins ?
  • Quels vins employait-on ?
  • Mode d’emploi du vin
  • Indications du vin
  • Contre indications du vin
  • Les méfaits du vin

Chapitre III - Le vin dans la médecine de l’Islam

Chapitre IV - Le monde médiéval

Chapitre V - Les temps modernes : de la Renaissance à la fin du XVIIIe siècle

Chapitre VI - La peste, le vinaigre et le vin

  • Le vinaigre
  • La Peste

Chapitre VII - Eau-de-vie, Esprit-de-vin et alcool

Chapitre VIII - Les paradoxes du XXe siècle

  • Glossaire
  • Monde Antique
  • Monde Médiéval
  • De la renaissance au XVIIIe siècle

Bibliographie

  • Sources grecques et latines
  • Repères bibliographiques