L’amour et la loi

Franco France 12,00 € Franco tous pays 15,00 €
OU
Auteur(s) Association VSPV
Nb pages 129
Année d'édition Non
Langue(s) N/A
Autres versions disponibles Français
Récompenses Non

160

ALLOCUTION INTRODUCTIVE

Mesdames et messieurs j'ai toujours un plaisir particulier à venir à Mâcon. J'y ai quelques attaches anciennes. Par ailleurs, Mâcon, ville internationale de la vigne et du vin comme l'a dit tout à l'heure son maire, Monsieur ROGNARD, est une ville accueillante. Quand on arrive ici, on y voit des fleurs et au delà des fleurs il y a le vin. J'apporte aujourd'hui à Vin, Santé, Plaisir de Vivre, le salut de l'Office International de la Vigne et du Vin, c'est-à-dire le salut des 33 pays membres de l'organisation puisque l'OIV, vous le savez sans doute, est une organisation d'Etat.

Quand je dis 33 je devrais dire 34, car la Suède, il y a 3 jours vient d'annoncer son intention d'entrer dans l'Office International de la Vigne et du Vin et a formulé sa demande. Je salue particulièrement la Suède, car je sais qu'elle est représentée ici. L'Office International de la Vigne et du Vin n'accorde pas son patronage automatiquement. Il faut que les colloques, symposiums et autres manifestations soient sérieuses et bien organisées.

Et j'ai plaisir à me tourner vers Monsieur DAVID pour lui dire que les représentants des gouvernements qui ont eu à donner leur accord ont apprécié à sa très grande valeur, les qualités d'organisation et de préparation de ce symposium.

Vous avez posé et vous posez dans votre association: "Vin, Santé, Plaisir de Vivre" des problèmes fondamentaux pour notre époque. Ces problèmes ne sont pas ceux de la Bourgogne, de la ville de Mâcon ou de la France, ce sont des problèmes qui se posent dans le monde entier. Je dois vous dire que vos préoccupations rencontrent celles d'autres pays.

Par exemple, le Québec s'interroge sur ces problèmes et madame MAISONNEUVE, tout à l'heure vous en parlera. Le Royaume-Uni a créé une association qui s'interroge également sur ces problèmes car vous savez que le Royaume-Uni est le deuxième importateur de vin dans le monde. S'il n'est pas producteur ou peu producteur, c'est quand même un très grand pays viti-vinicole. Les Etats-Unis également s'interrogent sur ces questions et ont créé des associations pour travailler sur ces aspects de la consommation de vin et ses liaisons avec la santé.

La Catalogne, j'ai vu ici le représentant de la Catalogne. Elle aussi s'interroge sur ces problèmes. A l'Office International de la Vigne et du Vin, nous avons souhaité rassembler, coordonner un peu toutes ces actions. En effet, la consommation du vin pose à la fois des problèmes aux producteurs mais aussi des problèmes de santé pour résoudre ceux-ci il ne suffit pas de dire que le vin est la meilleure des boissons, il faut encore le démontrer.

De nos jours, on n'affirme plus, on démontre. Il est tout à fait important pour l'avenir du secteur vitivinicole que des études approfondies, des approches scientifiques soient faites afin que l'on puisse démontrer de façon scientifique et pas seulement sentimentale, les qualités du vin.

Lorsqu'en 1924, l'Office International de la Vigne et du Vin a été créé, on était en pleine prohibition parmi les objets de cet organisation de gouvernements figure la recherche et la démonstration des qualités hygiéniques du vin. C'est une de nos missions. Un groupe nutrition et santé a été constitué il y a 4 ans à l'Office International de la Vigne et du Vin. Il est composé d'experts de différents pays. Ce groupe a pour mission aujourd'hui de préparer une résolution qui sera une instruction donnée aux gouvernements des différents pays adhérents à l'OIV, fixant les règles de conduite vis-à-vis de la consommation du vin et des produits de la vigne, car il n'y a pas que le vin, il y a aussi les eaux de vie de vin qui doivent être jointes à nos préoccupations.

Voilà, mesdames et messieurs quelques idées, quelques orientations et pour ma part, je compte beaucoup sur les travaux de cette journée pour faire progresser nos connaissances en ces matières. Je vous remercie.

Monsieur Robert TINLOT
Directeur Général de l'Office International de la Vigne et du Vin O.I.V. (Paris)

TABLE DES MATIÈRES

  • Allocutions introductives
  • Approche linguistique

Le mot abus a-t-il un pouvoir dissuasif

  • Professeur F. LAMBERT
  • Discussion

L'appel au plaisir de vivre et le mystère du boire

  • A-Points de vue psychologique
    • 1) Attitude de l'adolescent face au boire
      • Professeur M. CHIVA
    • 2) Le malade de voir boire
      • Monsieur J.N. LEANDRI
    • 3) L'incommunicabilité
      • Madame M.CI. LEJOSNE
      • Discussion
  • B-Les experiences pédagogiques
    • 1) Educ'alcool
      • Madame D. de MAISONNEUVE
    • 2) L'education du Goût à l'école
      • Monsieur J. PUISAIS
      • Discussion

Le lien social

  • Madame V. NAHUM-GRAPPE

Législations restrictives et prohibitionnistes

  • Professeur J.Ch. SOURNIA
  • Discussion

Les interdits du droit et le vin

  • Professeur J. AUDIER

Communication et interdit : Le cas du vin

  • Maître H. LE DIASCORN
  • Discussion
  • Conclusion

L'Association Vin-Santé-Plaisir de Vivre